Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 19:51
Il y a un peu plus d'un mois, la mère de ma Marraine, Madeleine, est décédée. Hier, c'est son père, Robert, qui l'a rejoint. Je les considérais tout les deux comme mes "troisièmes grands-parents".

Robert était un grand grand fan de trains miniatures. Il a construit une énorme maquette (5m sur 2m) sur laquelle pouvait tourner 12 trains en même temps, le tout synchronisé par des relais électroniques. Quand j'étais plus jeune, je suis beaucoup allé chez eux, notamment pour faire tourner le train. J'ai énormément appris à son contact. Madeleine, bien qu'atteint de la maladie d'Alzheimer, était vraiment une "Mamie-gâteau". Je me souviens que quand j'y allais le samedi après-midi, elle me préparait toujours mon petit goûter !

J'ai une grosse pensée pour eux ainsi que pour ma Marraine qui doit vivre des moments difficiles.
Repost 0
Published by Laurent - dans Ma vie
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 22:19
Aujourd'hui, en ce 11 novembre, vous n'avez (pour la plupart) tous pas travaillé ! Logique, c'est un jour férié. Pour ma part, j'ai travaillé comme un jour normal. Eh oui, le Sénégal ne fête pas l'Armistice 1914-1918 (ni d'ailleurs la naissance de Leonardi Di Caprio ou de Demi Moore).

Les jours fériés ne sont pas tout à fait les mêmes qu'en France. Par exemple, nous allons bientôt avoir la "pause de la Tabaski". La Tabaski est une fête musulmane et c'est même la fête la plus importante pour l'islam. Elle est plus connue en France sous le nom de "Fête du mouton" ou encore "Aïd el-Kebir". Au Sénégal, les jours fériés se composent des fêtes musulmanes mais aussi des fêtes chrétiennes (tant qu'à faire !) et enfin des fêtes traditionnelles (fête nationale, fête du travail...).
Repost 0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 23:44
Eh oui, aujourd'hui c'est mon 50e message !!! Je remercie très sincèrement toutes les personnes visitant ce blog assidument et j'espère qu'ils seront toujours aussi nombreux pour la 100e ! J'ai une moyenne d'une douzaine de visites par jour (avec parfois des pics à plus de 20) et j'avoue que c'est très flatteur. Pourvu que ça dure !

Pour vous, deux petits cadeaux :




Repost 0
Published by Laurent - dans Anniversaire
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 19:26
Le Cours Sainte Marie de Hann étant une école privée et les droits étant assez (trop ?) élevés, les jeunes accueillis sont, pour la plupart, issus de milieux assez aisés (voir très aisés). C'est pourquoi, l'immense majorité adopte une tenue que je qualifierais de "normale". On retrouve toute la panoplie de la mode européenne (je ne vais rien citer, je ne suis pas assez expert...).

Cependant, certains élèves, surtout le vendredi (jour de grosse prière pour les musulmans), s'habillent en tenue traditionnelle sénégalaise. On peut voir alors de très jolis boubous (tout simples ou brodés) ou encore de très belles robes. D'ailleurs, un des nombreux avantages du Sénégal, c'est qu'on peut se faire faire des vêtements sur mesure pour pas très cher. Il suffit d'acheter du tissu au marché et de trouver un tailleur.

Enfin, on trouve une catégorie d'élèves assez spéciales : ceux qui n'ont absolument aucun goût ! C'est ceux-là qui arborent fièrement un T-shirt avec une marque déchire du genre Orange ou SGBS (Société Générale des Banques du Sénégal). Imaginer si en France, j'allais au boulot avec un T-shirt Carrefour ! Parfois, ils préfèrent mettre un short avec des chaussettes ultra grandes et bien remontées jusqu'au genou. Et puis, tant qu'à faire, autant rajouter de magnifiques sandales ouvertes ou pire fermées et en plastique... Je me demande parfois si le Sénégal était une colonie française ou allemande !
Repost 0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 18:56
Hier, j'ai connu une nouvelle facette du Sénégal : la facette policière ! Non, ce n'était pas si grave et on s'en est, en déifinitive, très bien sorti mais malgré tout c'est toujours emmerdant. Les faits.

Chaque premier samedi du mois, est organisée une super fête appelée "Cool Graoul". Pourquoi "Graoul" ? Tout simplement parce que cela veut dire "Cool" en wolof ! C'est donc une fête "Cool-cool" ! Je n'étais pas allé à la précédent (petit détail qui va avoir son importance) et, comme tout le monde m'en parlait, je voulais à tout prix voir ça. Et puis, c'était l'occasion de se défouler un bon coup. Ici, les soirées commencent très tard, rarement avant 01h. Pour combler le vide, nous avons organisé un petit apéro chez les filles (Rozenn et Florence mes compagnonnes de voyage, et Alice leur nouvelle colocataire). Ensuite nous nous sommes tranquillement dirigés tout les quatre en taxi à l'Océanium, boîte qui organise cette fameuse soirée. Évidemment, on est tombé sur un taxi qui disait savoir où c'était mais qui finalement ne savait rien du tout. Résultat, nous nous sommes retrouvés sur la corniche ouest alors qu'on devait aller sur la corniche est... Mais ça ce n'est qu'un "petit" détail.

Forcément, c'est dans ces cas-là qu'il arrive nécessairement un aléa. C'est donc à ce moment qu'un policier décida d'arrêter notre taxi sous prétexte que sa vitre arrière était teintée... Petit détail par rapport au pare-brise avant complétement mort... Normalement on a droit à la procédure : papiers du véhicule, permis de conduire et éventuellement un petit billet de 1000 FCFA pour nous laisser partir. Merci la corruption policière ! Mais là, le policier a décidé de nous contrôler les cartes d'identité. Quelle est la probabilité pour que, pile poil ce jour-là, les filles décident de ne pas prendre leurs papiers par peur de se les faire voler à la soirée ??? Merci la loi de Murphy !!! Me concernant, j'étais en règle. Mais, résultat, le policier a décidé de nous conduire jusqu'au poste. Les filles ont refusé catégoriquement d'entretenir la corruption et préféraient payer une amende (de 12.000 FCFA a priori) et passer une nuit au poste plutôt que d'entretenir cette gangrène omni-présente. Quant à moi, j'étais absolument solidaire à 200 % derrière elles. Le taxi-man a vraiment tout essayé pour parler au policier et nous a même plusieurs fois ouvert des brèches pour qu'il nous "laisse tranquille" et qu'on "s'arrange" (en échange d'une rétribution). Au final, après 1/2h de discussion, les filles décident de donner (à contre-coeur) 2.000 FCFA pour qu'on parte. Bizarrement, le policier (le "chef" comme on l'appelle ici) n'a pas voulu de l'argent et nous a laissé partir ! Paradoxe sénégalais !

Honnêtement, on a eu beaucoup de chance que l'histoire se termine comme ça. J'ai vraiment vu le coup où j'allais apporter des oranges aux filles ! Malgré cette mésaventure, on est quand même partis à la soirée et c'était vraiment génial
Repost 0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 18:58
Ndànk-ndànk ay jàpp golo cib ñaay.
C’est en allant doucement qu’on attrape le singe dans la brousse.

Bu niam tégué, ku fékké ci nga.
Si le repas est servi, toute personne présente est invitée.

Loo xam xam pax, janax gën lëkoo xam.
Tu as beau connaître le trou du rat, il connait son trou mieux que toi.

Xel bu doon jaay lamb.
L’intelligence, si elle était à vendre, ne trouverait pas d’acquéreur.

Ku bëg teendj dangay taary.
Si tu veux devenir veuve, soit belle d’abord.
Repost 0
Published by Laurent - dans Humour
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 19:49
Pour continuer un petit peu dans le thème "Pélicans", voici une petite vidéo réalisée par mes soins. C'est là où je remercie vivement la communauté des logiciels libres et en particulier ceux qui ont créé Kdenlive !

Petit jeu : quelle est la musique ? Le gagnant aura droit à un petit cadeau sénégalais.

Repost 0
Published by Laurent - dans Evènements
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 22:18
Lors de mes préparatifs, j'ai beaucoup hésité à amener mon cor ici. Finalement, après mures réflexions j'ai décidé de le laisser en France. Je me suis dit qu'il ne me servirai pas vu que ce n'est pas du tout un instrument connu ici (ni ailleurs). Et puis, j'ai eu peur qu'on me le vole pendant le transport. Du coup, je ne joue plus du tout et ça commence à me manquer grave. A moins que ce qui me manque c'est de ne plus être diriger par un chef d'orchestre tyrannique... A voir !

Pour prouver aux sceptiques, voici une petite vidéo exclusivement cornistique d'un gars qui a fait un sacré beau boulot.

Repost 0
Published by Laurent - dans Musique maestro
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 23:10
Malgré mon éloignement géographique, j'essaie au maximum de suivre les exploits de mon équipe de foot favorite. Entre les coupures d'électricité, les sites internet qui ne marchent pas ou qui deviennent payants, ou encore une coloc qui veut à tout prix aller manger dehors pile le mauvais jour, ce n'est pas toujours facile de voir les matches... Heureusement, ce soir, rien de tout ça n'est arrivé (enfin j'ai quand même dû négocier le resto pour demain...) et j'ai pu tranquillement voir les Girondins s'imposer (je dirais logiquement mais juste par pur chauvinisme) à Munich !!!

Vivement la confrontation contre la Juventus et surtout vivement les Huitièmes de finale !!!!!!!!
Repost 0
Published by Laurent - dans Ma vie
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 20:12
Comme tout le monde le sait, j'ai eu droit à quelques jours de vacances pour la Toussaint. J'en ai profité pour aller à Saint Louis. Après moults désistements, nous voilà partis à 3. Je fus donc accompagné de Rozenn (la brune) et Florence (la blonde). Elles travaillent toutes les deux dans la même école que moi. Nous sommes arrivés en même temps à Dakar mais nous avons des statuts très différents. Elles sont Volontaire de Solidarité, ne gagnent que le salaire local et donc ne peuvent pas dépenser autant que moi. Le voyage fut donc aussi un challenge financier. Voici  tous les détails (les plus inintéressants comme les plus croustillants) du séjour.

  • Jeudi 29 octobre 2009 :

C'est le grand départ. Sur les conseils de Stéphanie (qui vit ici depuis un certain temps), nous partons à la gare routière pour 6h30 pour prendre un bus. Pour se déplacer dans le Sénégal, il y a 3 solutions : taxi brousse de 7 places (en gros une bonne vieille 504 !), mini-car de 14 places ou grand bus. Plus c'est grand, moins c'est cher, c'est pour cela que nous voulions prendre un bus. Malheureusement, le jeudi, il n'y en a pas pour Saint Louis, résultat, nous avons attendu jusqu'à 10h20 que le mini-bus de 14 places (ou plutôt 18...) soit rempli.
Nous voilà arrivés (enfin) à Saint Louis à 15h30. Et là, aucun taxi n'a voulu nous prendre au tarif local car ils n'avaient eu aucun client de l'après-midi. Warrior jusqu'au bout, nous avons décidé de prendre un Car rapide (tout ce qu'il y a de plus lent en vrai...) qui nous a menés jusqu'à l'île de Saint Louis. De là, nous sommes partis à l'Auberge de Jeunesse. Il était quand même 17h ce qui fait 10h30 de transport/attente depuis le départ de Dakar.
Ni une, ni deux, nous voilà maintenant en route pour la visite de la ville. L'île de Saint Louis ainsi que le pont Faidherbe sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est pourquoi, je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus entretenu mais ce n'est pas du tout le cas (en même temps c'est l'Afrique...). Beaucoup de maisons tombent en ruine et c'est fort dommage. Sinon, cela reste très joli et c'est surtout beaucoup plus calme que Dakar. Par contre, comme c'est une ville très touristique, nous avons été énormément sollicités par les vendeurs, les enfants mendiants...  En expliquant qu'on habitait ici, de suite les assaillants nous laissaient beaucoup plus tranquilles.
Le soir, sur les conseils d'une personne de l'Auberge, nous avons mangés dans un petit restaurant marocain très sympathique. Et puis, hop, un supo et au lit !!!


  • Vendredi 30 octobre 2009 :

Debout encore tôt (très dur pour Florence), nous voilà partis à 7h30 pour la réserve ornithologique du Djoudj. Après 70 km de route dont 37 km de pistes, nous embarquons pour un petit tour de 1h30en pirogue. Ce fut vraiment magique. Le ballet des oiseaux (principalement des pélicans) était absolument fabuleux. Malheureusement, nous étions encore un peu tôt dans la saison des migrations, ce qui fait que nous n'avons pas vu une grande variété d'espèces. C'est vraiment exceptionnel.
Après une petite sieste réparatrice, nous partîmes en direction de la plage située sur la langue de Barbarie (entre le fleuve et la mer). Mon Dieu, que la plage était sale... Les photos témoigneront... Ensuite, après avoir fait quelques achats (en étant très durs en négociation), nous avons bu un petit coup dans un bar à toubabs et puis au lit.



  • Samedi 31 octobre 2009 (Halloween) :

Enfin, une grasse matinée jusqu'à 10h ! Ouf ! Il faut bien que les vacances servent à quelque chose... Avant de partir de Saint Louis, nous nous sommes baladé dans le quartier commerçant de la ville. Les filles ont acheté du tissu, et moi je suivais. Normal quoi ! Ambiance sympathique juste avant le départ pour notre future destinaition. Avant tout, il était impossible de partir de Saint Louis sans traverser le Pont Faidherbe à pied histoire de le voir de plus près. Et là... Je me demande toujours comment il tient debout... Il est rouillé de partout, bouffé par le sel et le fleuve, martyrisé par tous les passages de voitures et de piétons. Bref, il est en piteux état. C'est pourquoi il va être complètement et totalement refait et heureusement pour la ville.
Nous avons quitté Saint Louis pour un petit village nommé Guelakh. C'est un village peul qui essaie de sédentariser et de fixer ce peuple nomade à majorité composé d'éleveurs. Ils ont plein de projets très intéressants en cours ou réalisés. Citons par exemple : création d'une case de santé, création d'une école primaire, d'une maternelle (pour que les femmes travaillent et se déchargent des enfants), fabrication de fromage de chèvre... Une ambiance vraiment chouette.
Le soir, nous avons mangé "à la sénégalaise" c'est-à-dire tous ensemble autour d'un plat et surtout avec les mains (ou plutôt juste la main droite). C'était très convivial et très chaleureux. Nous étions vraiment perdu au milieu de la campagne africaine. Je me suis même retrouvé avec un scorpion dans ma chambre... Évidemment, j'ai vite changé de chambre !!!



  • Dimanche 01 novembre 2009 (Toussaint) :

Debout encore tôt à cause de la lumière du jour. Visite détaillée du village le matin et retour vers Dakar l'après-midi. Nous avons profité que Sophie (notre cher prof de techno) soit sur Saint Louis pour nous ramener à la maison. Le voyage retour fut très sympathique et très musical (blind test sur les "tubes" des années 80 !).




C'était vraiment un voyage magnifique à tout point de vue. J'ai fait pas mal de photos (les plus belles sont sur ce post). Les autres se trouvent ici
Repost 0
Published by Laurent - dans Voyage
commenter cet article

Petite Présentation

  • : Le blog de Laurent
  • Le blog de Laurent
  • : Ce blog sert à montrer ma vie au Sénégal
  • Contact

Histoire De Trouver Un Truc

Archives