Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 11:23

Un vigile de 32 ans raconte son idylle rose avec une Française de 57 ans qui lui a coûté une facture salée à l’hôpital. Ablaye Ndiaye avoue que la blanche, plus âgée, lui imposait chaque jour des rapports sexuels et mettait à son insu des comprimés pour le rendre plus virile au lit. Après deux mois de sexe à gogo, il a fini à l’hôpital et s’est retrouvé avec une ordonnance de plus de 100 000 FCfa.

 

Entre les années 1996-1997, Ablaye Ndiaye quitte son Ndiaganiao natal pour venir travailler à Saly. Il rejoint, dans cette localité de la Petite-Côte, ses parents qui travaillaient très souvent dans le bâtiment. Après avoir fait une bonne récolte, il achète un cheval qui va lui permettre d’exercer le métier de charretier. Durant des années, il s’échine à faire son métier qu’il va finalement quitter pour un poste de vigile à Saly. Au bout de trois mois, il abandonne ce job pour un autre plus payant dans une auberge située vers la mer, comme veilleur de nuit. Pendant la journée, comme beaucoup de jeunes, il s’entraîne sur la plage, afin de parfaire sa musculature et aider les pêcheurs à tirer les filets, moyennant quelques poissons qui lui servent de déjeuner. Sa puissance physique, son corps bodybuildé attire tous les regards, notamment ceux des Européennes qui dandinent calmement sur le sable fin de la plage à la recherche de «solides gaillards» bons au lit. Seulement son seul handicap, c’est qu’il ne comprend rien de la langue de Molière et traîne une surdité qui ne lui permet pas de bien entendre quelques mots. Son seul avantage, c’est son gabarit de lutteur qui fait chavirer les vieilles toubabs (femmes blanches).

 

Un jour, dit-il, alors qu’il était en train de tirer des filets, apparaît une femme blanche qui lui tapote sur son dos et lui dit. «Vous avez un joli corps.» Après ses mots flatteurs, la dame se retire vers son véhicule 4X4 garé en face de la berge pour attendre que sa proie qu’elle venait de dénicher termine avec les pêcheurs.

 

Au bout d’une heure d’attente, la dame fait signe au jeune homme de venir la rejoindre dans la voiture. «Je me présente : Agath Hohman et je suis tombée sous ton charme en te voyant pour la première fois et je voudrais bien que l’on soit des amis, j’habite Ngaparou», se présente la dame.

 

Tout en lui parlant, la quinqua française lui caresse les cuisses, soutient Ablaye Ndiaye qui n’y croit pas ses yeux. «J’ai cru que je rêvais, tellement j’attendais le moment de rencontrer une Européenne depuis des années», avoue-t-il intérieurement. Mais le hic, c’est que la Française était âgée de 57 ans. Donc entre eux, il y a une différence d’âge de 27 ans. «Tant pis», se dit-il à son for intérieur. Le jeune broussard voit déjà son avenir radieux, loin de ses difficultés financières du moment. Il rêve déjà de conduire une belle bagnole et d’habiter une belle maison avec des excursions loin en mer.

 

Pour leur prochaine rencontre, la dame l’invite chez elle pour le dîner. A 19 heures, c’est une rutilante voiture qui est venue le chercher vers le lieu de son travail en direction de Ngaparou où la Française tient une grande maison avec une piscine. Cette nuit, souligne Ablaye Ndiaye, «nous avons fait l’amour à plusieurs reprises, jusqu’à l’aube». Depuis ce jour, ils étaient inséparables et chaque jour, elle lui imposait le coït. Au bout de deux mois, les forces de Ablaye Ndiaye s’affaiblissaient et elle lui balançait des mixtures dans sa boisson pour lui redonner de la force et pimenter ainsi leurs parties de jambes en l’air. Au fil des mois, Ablaye Ndiaye voit son poids physique chuter de 20 kilogrammes. «Durant tout le temps que j’étais avec elle, je ne mangeais pas à ma faim et on se contentait de salade et un peu de patate qu’on se partageait, moi qui avais l’habitude de me gaver de riz au poisson, du couscous où du poisson grillé», explique le jeune homme.

 

Un jour, saisi de vertiges, alors que sa compagne ne se soucie guère de ce qui lui est arrivé, la Française lui signifie qu’elle allait mettre fin à cette relation. «Je venais de comprendre qu’elle m’avait complètement vidé. Et le même jour, je me suis retrouvé à l’hôpital avec des perfusions et une ordonnance de plus de 100 000 FCfa que j’ai payée de mes propres poches.» Aujourd’hui, il jure sur tous les saints que jamais plus, il ne se laissera tenter par une toubab (une dame blanche).

 

Source : L'observateur

Auteur : Alioune Diop

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M. Ndiaye 14/01/2014 12:22

http://www.tusrelatos.com/relatos/un-viatge-no-tan-solidari-al-senegal-un-viaje-no-tan-solidario-al-senegal

alexandre 20/07/2013 13:43

Bonjour: Pouvez vous nous aider?

Je suis un Français qui avait décidé de construire une maison au Sénegal car j aime l Afrique et m y installer ...Et voila ce qui m est arrivé .Merci de votre aide et soutien.Je précise que j ai
tous les papiers officiels

Un blog pour récupérer le terrain et la maison que nous avions construit et que la mairie nous a volé pour la revendre à un autre !!.Le terrain avait été acheté a la Mairie de Joal au Maire Paul
Ndong et Tapha Diouf son bras droit.Nous souhaitons qu un membre de la Mairie nous contacte.Merci
lundi 1 juillet 2013
Joal Fadiouth Sénègal .L Arnaque de la mairie et du maire Paul Ndong!
Bonjour

Nous sommes le 1 er Juillet 2013 et nous continuons nos procédures pour récupérer notre maison et notre terrain à Joal Fadiouth Sénègal:

Consultez notre 1 er blog ICI: Tous les documents officiels sont ci dessous:

http://joalfadiouthsenegal.blogspot.fr/

Nous souhaitons un arrangement à l amiable avec la Mairie de Joal Fadiouth.

Pour tout contact voici un email :

ciorandelacastel@yahoo.fr

Merci
Help Me Պարոն Paul Ndong օգնել ինձ Tapha Պարոն Դիուֆ, Պիեր Dioh Օգնիր ինձ, Help Me André Dioh.Car Աստված մեծ է.Ինչ Ալլա Լեւոնյան


A vous tous pour vos informations et de votre aide!Et que la justice Sénégalaise ne soit pas un vain mot!!
Monsieur Pierre Dioh et André Dioh Adjoint au Maire de Joal que je connais !Vous pouvez aussi m aider!!!

..................................Pour information .........................................

Monsieur André Dioh,Pierre Dioh,Paul Ndong et Tapha diouf :
Bonjour Monsieur André Dioh et Pierre Dioh ,Paul Ndong et Tapha Diouf de Joal Fadiouth!
Le plus simple est de m aider véritablement dans cette affaire ou vous êtes aussi compromis ainsi que Paul ndong ,Pierre Dioh et André Dioh et Tapha Diouf .Et évidemment une fois le dédommagement
acquis et réel j arrête et je supprime tous mes blogs et arrête les procédures.Je ne ferais pas cadeau aux membres de la mairie de joal fadiouth et à vous de ce terrain et cette maison que vous m
avez volé et que vous avez revendu en vous faisant encore plus de bénéfices ,je préfère de tout cœur laisser la somme équivalente aux Sénégalais de la rue qui n ont pas de travail ni de maison
pendant que vous vous gavez!Dont acte.J essaie de trouver un arrangement a l amiable actuellement avant de faire rentrer des Avocats Sénégalais qui veulent m aider sans rémunération.
Ps : Je continuerais et mes enfants et mes arrières petits enfants etc... anisi jusqu’à l obtention d un dédommagement équivalent à la valeur actuelle qu' aurait eu ma maison et mon terrain.Celle
ci m est revenue a l époque en 1997 à plus de 14 millions de d anciens francs et je ne vous en ferez pas cadeau!!Que diriez vous si moi je viens rasé votre maison et que je revende ensuite votre
terrain??Monsieur André Dioh,Pierre Dioh , Tapha Diouf et Paul Ndong?
Recevez Messieurs mes sincères salutations.
Marcellin

Petite Présentation

  • : Le blog de Laurent
  • Le blog de Laurent
  • : Ce blog sert à montrer ma vie au Sénégal
  • Contact

Histoire De Trouver Un Truc

Archives