Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 20:54

Voici un très joli récit par mon amie Sandie.

 

 

 

Aujourd'hui, une première pour moi, oui, je n'ai jamais été arrêtée par la police dakaroise depuis que je conduis... chose faite ce jour!

Oui je conduis dans Dakar.... oui ce n'est pas évident, je commence à bien connaître les conducteurs sénégalais (taximen, cars rapides, Ndiaga Ndiaye...), je connais  le code de la route,  le même code  que le nôtre... avec une nuance... et non des moindres... PRIORITE AUX PLUS GROS !!! Utilisant un pick up Ford, il est vrai j'ai souvent la priorité... Toutefois, tout à l'heure, un policier me fait signe de me garer. Or, j 'étais en ligne droite, aucun excès de vitesse (de toute façon, ce n'est guère possible vu que tout le monde est à 20 à l'heure et qu'entre la charrette, le bus, le car rapide et le taxi qui m'entourent je ne peux guère rouler vite), aucune infraction, je me dis : bon ce n'est qu'un contrôle de papiers. Me voici à l 'arrêt forcé...

Les formules de politesse d'usage, Madame, votre permis, votre assurance et votre carte grise. Je présente tout ceci tout est en règle. Là , le policier me demande : "Et votre patente???". Je lui réponds : " Vous savez bien monsieur que mon véhicule est un pick up à usage privé, je n'ai pas besoin de patente, la patente concerne les pick up à usage professionnel". Il ne me répond pas et part avec mes papiers arrêter d'autres voitures (taxis, Ndiaga Ndiaye...). Les autres conducteurs font comme moi, descendent de leur véhicule et suivent le policier qui continue d'arrêter d'autres voitures, il prend les papiers de chacun. Et je vois que tous les conducteurs lui glissent quelques pièces discrètement dans la main en échange de leurs papiers.... Je me dis : " Toi, mon gars, je ne marche pas dans la combine, il est hors de question que je te crache un billet (évidemment le toubab va pas lui sortir des pièces....).  Mes seules armes, l'attente et la patience.... Ca tombe bien de la patience j'en ai ! Et aussi un numéro de téléphone, celui de la prévôté (pour info c'est un détachement de la Gendarmerie Nationale hors du territoire Français comme Dakar, il en existe dans d'autres pays ).

Ouf, j'ai mon portable mais peu de crédit... J'appelle la prévôté... Un charmant monsieur me répond. Je lui explique rapidement la situation... Il me dit : "Passez moi le policier." Le policier fumant son clope sur sa mobylette me dit : "Non je ne prends pas votre téléphone" Moi : "Mais c est la prévôté française et votre commissaire Boubacar Diedou sait que je n'ai pas besoin d'une patente pour circuler dans Dakar." Je tente de lui expliquer que ce qu'il me demande n'est pas légal et que je ne dois rien payer... En vain... Il ne veut rien entendre... Du coup, le monsieur de la prévôté me dit : "On arrive, vous êtes où?" Heureusement que je connais le coin et les repères de rues (c'est-à-dire sans guère de noms). J'explique ma position et lui donne mon numéro au passage, et le monsieur me dit : "Soyez patiente",  "OUI OUI JE LE SUIS". Il me recontacte et me dit : "Nous sommes trop éloignés de vous, on vous envoie la gendarmerie de l'Air"

Pendant ce temps, le policier me dit : "On discute" Je lui dis : "Ok". Il me dit : "on retourne à votre voiture". Ok. Je monte côté conducteur et lui monte côté passager (oui je sais, j'ai fait une erreur mais dans l'action, on n'a pas toujours tous les bons réflexes, déjà j'ai eu le réflexe prévôté et patience...). Il me dit  gentiment : "Vous êtes française, vous avez des euros" Moi : "Non je n'ai pas d'euros, je suis ici depuis trop longtemps..." et je commence à lui parler en wolof... Voyant que je n'avais pas d'euros, il me dit : "Bon, je descends, je vais continuer mon travail". Euh lequel travail... piquer des sous à des conducteurs en règle (bien sûr je m'abstiens de commentaires) et je redescends de la voiture et me redirige devant sa mobylette et j'attends. Mon environnement est très sonore car je suis à un carrefour imposant, des marchands ambulants sur le trottoir, des sénégalais attendent le bus et m'interpellent pensant que j'attends le bus et veulent m'aider, je leur explique ma situation, du coup ils interpellent le policier... (c'était peut-être pas une bonne idée vu son amabilité à mon égard....). Le policier me redit : " Vous attendez quoi ?" Je lui dis : "Mes papiers !" Il me dit : "Vous n'avez pas de patente et sur votre carte grise y a écrit camionnette" Quoi tu traites ma caisse de camionnette... je blague... j'ai rien dit de tel, je n'ai même rien dit du tout, je tendais juste le papier qui prouvait par le commissariat sénégalais que je n'avais pas besoin de patente.

 

Puis au bout de 35 minutes, un beau pick up tout neuf, celui de la gendarmerie de l'AIR arrive à mon secours... Les 2 gendarmes descendent, me demandent ce que le policier me veut, je leur explique, ils me confirment que je n'ai pas besoin de cette patente, vont voir le policier et en 1 seconde ils récupèrent ma carte grise, mon assurance et mon permis international, et là je dis MERCI MESSIEURS LES GENDARMES DE L'AIR ET MERCI LA PREVOTE !!!! Heureusement qu'ils se sont déplacés car je ne voyais guère d'issue... sauf celle de lui filer un BIFFETON, ce que je me REFUSE !

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent - dans Guest stars
commenter cet article

commentaires

netbios 12/02/2011 20:37


Salam aleikoum ,

J'ai égalament un 4X4 "camionette" .Quel est ce papier prouvant l'usage privé du véhicule ?? Tout renseignement me serait utile , j'ai en effet déja entendu cette histoire de patente pour une
camionette ...Merci


Faustine 26/10/2010 16:02


Bravo pour la patience...


Petite Présentation

  • : Le blog de Laurent
  • Le blog de Laurent
  • : Ce blog sert à montrer ma vie au Sénégal
  • Contact

Histoire De Trouver Un Truc

Archives